Le lapin à la trompette: Escadrille 39

Les "Cigognes": de Cachy au GC 12

Verdun: Ciel d'enfer, 1912-1918

Pour la suprématie de l'Air

Tirer dans l'axe du vol

Puissance et crise du bombardement stratégique. Malzéville. Printemps, automne 1915

Au service des Corps d'Armée. Mai-juillet 1915.

La guerre du ciel, 1914-1918

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110


 

 

La guerre du ciel, 1914-1918.

La guerre du ciel, 1914-1918.Avec 132 avions et autant de pilotes, l'aviation militaire doit tout inventer en ce début de guerre.
Ayant rapidement fait leurs preuves d'abord dans l'observation puis dans le réglage des tirs d'artillerie, les aviateurs sont bientôt considérés comme indispensables.
Le bombardement encouragé et développé par le Haut commandement devra subir une éclipse due aux faiblesses techniques de ses avions "Voisin".
La chasse s'imposera de fait pour empêcher les intrusions des avions allemands au-dessus du front français et trouvera dans le "Bébé" Nieuport un premier avion à sa disposition, mais ne pourra pleinement s'exprimer qu'avec le "Spad".
En effet aux avions disparates du début -plus de 20 modèles différents- succède un nombre restreint de types répondant aux différentes missions.
L'amélioration de l'organisation ainsi que les progrès techniques vont faire de l'aviation une arme réellement offensive même si elle reste un service.
Avec des avions fabriqués en nombre, et cela n'a pas été sans difficultés, des progès techniques considérables -TSF, photographie, tir synchronisé des mitrailleuses, puissance et fiabilité des moteurs-, des tactiques de mieux en mieux élaborées -coordination des aviations d'armées, de corps d'armée et de réserve, entrainement et utilisation rationnelles des patrouilles-, l'aviation tient une place centrale dans les différentes offensives:
Plus de 3.000 avions seront engagés dans les combats de la reconquête en 1918.

23 euros (+ port 5 Euros)

Bulletin de commande

Pages en consultation:

  

 

De l'Etoile à la Cigogne, l'escadrille 103

Bombarder et chasser. L'impossible rupture: février-avril 1915

Hiver 1914: Voler entre dunes et tranchées

Célestin Pégoud, Roi de l'Air et premier As

1914: l'aviation entre en guerre

L'aviation aux manoeuvres, 1910-1913

Donnez des aéroplanes à la France

Le Concours militaire de 1911