A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

 

Thoret


Né le:
Mort le:
Profession avant la mobilisation:
Passé à l'aviation le:
Brevet militaire le:
Parcours:
Affectations:
Pilote


Sergent Thoret aviateur, Sapeur mécanicien Thoret, aviateur. 
Ont fait preuve, depuis le début de la campagne, de rares qualités d'énergie et de sang-froid en lançant journellement des bombes sur les lignes ennemies. Le sapeur mécanicien Thoret a été bléssé d'ine balle dans la cuisse, le 16 août et n'a jamais voulu se faire soigner pour ne pas interrompre son service.

 thoret

"Joseph Juste François THORET est né le 5 Janvier 1892 à Dôle dans le Jura. Après ses études aux collèges de Dôle et d'Auxonne, puis au Prytanée militaire de La Flèche, il abandonne ses études en 1911 pour entrer à l'Ecole d'Aviation d'Ambérieu en Bugey où il obtient le brevet de pilote n° 708, le 12 Janvier 1912. Il s'engage pour cinq ans dans l'armée où il obtient le brevet de pilote militaire et se spécialise dans les vols par vents de plus en plus forts. En 1914, à l'escadrille Bl 10, il obtient sa première victoire aérienne en Novembre et sera décoré de la médaille militaire et nommé sergent. Lors d'une mission en 1915, il est obligé d'atterrir chez l'ennemi et fait prisonnier. Il tentera de s'évader, mais il connaitra les geôles ennemies et la maladie avant d'être évacué vers la Suisse et rapatrié en France. En Novembre 1917, le sergent THORET est nommé sous-lieutenant et affecté comme moniteur à Ambérieu en Bugey.
  Affecté à la Direction d'Entraînement de Villacoublay, il commence ses essais de vol spécial, descente hélice calée, vent debout, à la pente minimum. En Janvier 1923, à Biskra en Algérie, il réalise la première grande performance de durée en vol à voile en tenant l'air, hélice calée, pendant 7 heures 3. Joseph THORET ouvre une école, le 22 Août 1924, à Saint Rémy de Provence, où il bat le record de durée en vol, hélice calée : 9h 4. En 1926, sur son avionnette, il survole les Alpes dans tous les sens. Le 12 Janvier 1928, il inaugure l'aérodrome de Le Fayet-Passy, puis crée un service aérien Genève-Chamonix et le Circuit des Alpes. L'Aviation du Mont Blanc est née. En Août 1932, le Capitaine THORET transfère son école à Challes les Eaux, créant la première école de vol en montagne et réalise de nombreux vols et performance à partir de ce terrain.
 En 1937, nommé Commandant, Joseph THORET est mis à la retraite en 1940, ayant été l'apôtre du vol des remous et professé pendant 17 ans des Alpilles au Grand Atlas.
C'est alors qu'il se retire dans les Alpilles. Il décède en 1971"
Référence:
Ailes Anciennes de Haute-Savoie