A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

   

Douchy Gustave


Né le: 14 mai 1993
Mort le: 29 juillet 1943
Profession avant la mobilisation: Mécanicien avion
Passé à l'aviation le:
Brevet militaire le:
Parcours:
Affectations: N38, Spa38
Pilote


Douchy Gustave  Douchy Gustave

avion N 38/SPA 38

25 Jul 1916

 N38

 Biplace
23 Aug 1916 N38 Albatros Epoye
22 Jan 1917 N38 Albatros C Navarin
15 Feb 1917 N38 EA Chatreuil
16 Mar 1917 N38 Biplace Bouconville-Rouvroy
06 Apr 1917 N38 Ballon Hauvine
10 May 1917 N38 EA
04 Sep 1917 N38  Biplace Vaudesincourt
06 Mar 1918 N38 EA Monts

 Douchy Gustave  douchy 1 p

Adj Gustave Augustin Douchy – Pilote – Né le 13.05.1893 à Bondy – Avant guerre mécanicien du MdL Poinsard sur Maurice Farman à Nancy – Entré en service, le 28.11.1913 au 1er groupe d’aviation – Brevet de pilote militaire n° 1231 du 20.07.1915 – Différentes unités : 1er groupe d’aviation – Ecole d’Avord – Escadrille N 38 du 21.10.1915 au 20.04.1917 – 9 victoires homologuées - MM en août 1916 – CG – 2 citations à l’ordre de l’armée en 03.1916 et 05.1916 – à l’ordre du corps d’armée en 02.1916 – De 1926 à 1929, pilote d’essai du constructeur Wibault - Pendant la seconde guerre mondiale, pilote des forces aérienne françaises, décédé le 29.07.1943 à Madagascar – Repose au cimetière des Fougères à Sèvres.


douchy a v

* Citation à l'ordre de l'armée le 12 juillet 1916 : "Pilote d'un dévouement et d'un entrain à toute épreuve, aussi adroit que courageux. A fait preuve, au cours de nombreuses reconnaissances d'armée et missions de protection du plus bel allant, livrant au delà des lignes de fréquents combats. Les 2 et 6 juillet, prenant part à une lointaine mission de protection, l'a accomplie jusqu'au bout , malgré la faiblesse de son moteur et n'en a pas moins combattu plusieurs avions ennemis."

* Citation à l'ordre de l'armée le 11 février 1917 : "Pilote de premier ordre, fait preuve depuis quinze mois d'un courage et d'un entrain encomparables, a abattu dans nos lignes, le 22 janvier 1917, son troisième avion."

* Citation à l'ordre de l'armée le 19 avril 1917 : "Pilote remarquable, ayant au plus haut point le sentiment du devoir, modèle de courage et d'entrain. A attaqué, le 6 avril 1917, un Drachen ennemi et l'a descendu en flammes, remportant ainsi sa sixième victoire."

Chevalier de la Légion d'Honneur et citation à l'ordre de l'armée le 19 octobre 1917 : "Sous-officier pilote du plus haut mérite, modèle de courage et de dévouement, depuis dix-huit mois, a donné au cours de nombreuses missions d'armées et de reconnaissances lointaines, toute la mesure de son remarquable sang-froid et d'un rare esprit de devoir, s'offrant toujours pour les tâches difficiles. A livré plus de 60 combats au cours desquels il a abattu sept avions ennemis. Le 4 septembre 1917, a remporté sa huitière victoire. Médaille Militaire pour faits de guerre. Sept fois cité à l'ordre."

* Officier de la Légion d'Honneur le 23 août 1925 : "Après avoir eu une conduite des plus brillantes dans l'aviation pendant la guerre (8 citations, Croix de Guerre, Médaille Militaire, Chevalier de la Légion d'Honneur), a continué dans l'aviation civile à se signaler comme un pilote de très grande valeur. A pris part à de nombreux meetings en France et à l'étranger et ne cesse de se faire remarquer dans l'accomplissement quotidien des délicates fonctions de metteur au point et de réceptionnaire d'avions nouveaux. Compte près de 5.000 heures de vol. Chevalier du 19 octobre 1917."