Le lapin à la trompette: Escadrille 39

Les "Cigognes": de Cachy au GC 12

Verdun: Ciel d'enfer, 1912-1918

Pour la suprématie de l'Air

Tirer dans l'axe du vol

Puissance et crise du bombardement stratégique. Malzéville. Printemps, automne 1915

Au service des Corps d'Armée. Mai-juillet 1915.

N10 Cahier

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110


 

 

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110.

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110.La création de l'escadrille V 110 correspond à la volonté du GQG de développer le bombardement en cette année 1915.
D'abord sur le front nord avec la 10ème armée, elle rejoindra Malzéville en juillet d'où partiront les grandes opérations de bombardment des sites industriels allemands.
Protégées par les "voisin-canon" dont les pointeurs sont des marins détachés à l'escadrille, les missions sont cependant couteuses: plusieurs équipages sont bléssés, abattus ou faits prisonniers.
L'adjonction de Nieuport aux Voisins n'apportera pas non plus la solution à la protection des bombardiers, si bien que les missions de jour sont abandonnées au profit des vols de nuit.
En ce domaine aussi tout est à inventer. 
Avec des modèles plus puissants (Voisin type VIII à moteur Peugeot, puis type X à moteur Renault) équipés de phares les missions nocturnes deviennent quasi-quotidiennes quand la météo le permet.
L'équipage Emrich - Baronna se singularisera en effectuant jusqu'à 5 mission nocturne de suite dans la nuit du 4 septembre 1917, de 21 heures à 5 heures du matin.
Plusieurs pilotes et bombardiers dépasseront le total de 100 missions
La dotation en appareils Farman F 50 en juillet 1918 pour remplacer les Voisin donnera quelques mécomptes bien que l'appareil permette des opérations plus lointaines et plus conséquentes..

 A4, 110 pages. Photographies inédites


15 euros (+ port 4 Euros)

Bulletin de commande

Pages en consultation:

  

 

De l'Etoile à la Cigogne, l'escadrille 103

Bombarder et chasser. L'impossible rupture: février-avril 1915

Hiver 1914: Voler entre dunes et tranchées

Célestin Pégoud, Roi de l'Air et premier As

1914: l'aviation entre en guerre

L'aviation aux manoeuvres, 1910-1913

Donnez des aéroplanes à la France

Le Concours militaire de 1911